Politique

N’ayons pas peur des langues!

168

Depuis des décennies, le « drame linguistique marocain » comme l’a nommé l’écrivain Fouad Laroui, continue de paralyser l’évolution harmonieuse de la société vers un sentiment national apaisé et décomplexé, riche de sa diversité.

Le Maroc a de tout temps été une terre d’accueil et de mélange des cultures et des langues. 

sourceLire la suite : telquel.ma