Politique

Droits de l’Homme : Mustapha Ramid reconnait des «dépassements» mais rejette tout «recul»

152

Ce mardi à la Chambre des conseillers, le ministre d’Etat chargé des Droits de l’Homme a admis l’existence de «dépassements» mais s’est refusé de reconnaitre tout «recul» sur ce dossier.

Grâce au groupe du PJD à la Chambre des conseillers, Mustapha Ramid a eu ce matin l’occasion d’aborder les rapports des associations internationales des droits de l’Homme sur le Maroc.

sourceLire la suite : yabiladi.com