Monde

Remaniement ministériel après le scandale d’un trafic de bois précieux

113

La présidence gabonaise a annoncé lundi un remaniement de son gouvernement, plus restreint, moins paritaire qui survient quelques semaines après la révélation du « kevazingogate », un trafic de bois précieux qui a provoqué un scandale politique au Gabon.

Le président, qui se remet actuellement d’un accident vasculaire-cérébral (AVC), s’exprimait pour la première fois après près de 6 mois de silence.

sourceLire la suite : telquel.ma