Culture

Le chanteur Frànçois Atlas fusionne avec le maâlem Saïd Boulhimas

57

L’artiste français, à mi chemin entre musique pop et africaine, se produira à Essaouira et Agadir.

C’est ce qu’on pourrait appeler l’avénement d’un rêve de gosse. Figurez-vous un blondinet aux cheveux mi-longs, bercé depuis des années au son des cassettes de Mahmoud Guinea, figure emblématique de la musique gnaoua. Cet homme s’appelle Frànçois Atlas. Les années passent, et comme un hommage à une musique devenue partie intégrante de sa culture, l’homme est finalement passé d’auditeur à interprète.

sourceLire la suite : huffpostmaghreb.com