actualite

Une clinique privée se défend d’avoir proposé un don d’organe en guise de paiement

434

Un démenti qui répond aux accusations de la famille de la victime.

Quelques jours après le scandale, la réaction est ferme. La clinique “Casablanca Aïn Borja” se défend d’avoir proposé à la famille d’une victime d’un accident de la route, en état de mort cérébrale, de faire don de ses organes en guise de paiement de la facture dont elle n’avait pas la possibilité de s’acquitter. Résidant à Mohammedia, la victime, un jeune homme de 31 ans, avait été violemment percutée par un véhicule le 20 mai dernier. Sa famille l’avait d’abord transporté à l’hôpital Moulay Abdellah de Mohammedia, avant de s’adresser à la clinique en question. 

sourceLire la suite : huffpostmaghreb.com