actualite

Affaire Médiouri: les autorités s’activent à Marrakech

565

L’agression sauvage dont a été victime le chauffeur de Mohamed Médiouri n’a pas encore livré ses secrets. Et les mis en cause, au nombre cinq ou sept, selon les témoins oculaires, sont encore en fuite après s’être emparés de la Range Rover, modèle 2018, de l’ancien garde du corps personnel de Feu le roi Hassan II.

Mais les autorités ne baissent aucunement les bras à la recherche et l’identification des agresseurs du chauffeur devant la mosquée Anouar, sise avenue Alla Fassi de la ville ocre, selon le quotidien Al Massae.

sourceLire la suite : lesiteinfo.com