5 choses à savoir sur Bilal Hassani, en route pour l’Eurovision

0
228

PORTRAIT – Désigné candidat officiel de la France pour l’Eurovision, Bilal Hassani promeut l’acceptation de soi. Envers et contre tous.

« Je suis free oui / J’invente ma vie / Ne me demandez pas qui je suis / Moi je suis / Le même depuis tout petit / Et malgré les regards les avis / Je pleure je sors et je ris ». C’est avec la chanson Roi que Bilal Hassani va représenter la France au concours Eurovision de la chanson qui se déroulera le 18 mai 2019 à Tel Aviv (Israël). Mais qui est ce jeune homme de 19 ans, qui s’est fait connaître par YouTube ? Grazia fait les présentations.

La musique, une passion depuis qu’il est tout petit. Né à Paris en 1999, Bilal Hassani a grandi à Osny, dans l’agglomération de Cergy Pontoise (Val-d’Oise). Dès l’âge de 5 ans, il affirme un goût prononcé pour la musique en chantant régulièrement devant sa famille. Adolescent, à l’âge de 14 ans, le jeune homme participe à l’émission The Voice Kids, où Patrick Fiori le prendra sous son aile. On se souvient notamment de son interprétation remarquée de Rise Like A Phoenix de Conchita Wurst. Il fera ensuite une apparition dans la version britannique de X-Factor. Fan de l’Eurovision, il n’a pas caché sa joie lorsqu’il a été désigné candidat officiel : « Je suis très fier de représenter mon pays en étant 100 % moi-même, malgré les gens qui ont pu me dire sur internet que je ne représentais pas la France », a déclaré samedi 26 janvier au soir le jeune homme d’origine marocaine sur France 2.

Youtubeur aux 800.000 abonnés. Adolescent, Bilal Hassani a créé sa chaîne YouTube où ses « Bonjour/Bonsoir Paris ! », ses nombreuses perruques, ses histoires persos et ses mashups ont attiré peu à peu des centaines de milliers de followers. Aujourd’hui, plus de 800.000 personnes sont abonnées à sa chaîne et ses vidéos dépassent régulièrement le million de vues.

Roi, une chanson coécrite avec Madame Monsieur. Le titre qui lui a permis de se qualifier pour l’Eurovision, et avec lequel il défendra les couleurs de la France, a été coécrit par Bilal Hassani avec le tandem Madame Monsieur (Emilie Satt et Jean-Karl Lucas) qui avait participé à l’Eurovision en 2018 avec Mercy, une chanson sur le drame des migrants qui avait permis à la France de finir 13e, une de ses meilleures performances depuis longtemps. « Il faut savoir aussi que depuis que j’ai 9 ans, je suis accro à l’Eurovision, autant pour l’enjeu artistique que pour la symbolique : toutes ces cultures et ces différences que la musique réunit, il y a une vraie magie dans ce grand show », a expliqué Bilal Hassani sur Instagram.
Représentant de la communauté queer. « J’suis pas dans les codes, ça dérange beaucoup », affirme-t-il dans Roi. Avec son look androgyne, ses perruques, son maquillage et ses vêtements féminins, le jeune homme réfute les codes classiques de la masculinité. Véritable égérie queer (altersexualité, terme qui englobe tous les genres et les orientations sexuelles), il plaide l’acceptation de soi. Et a fait son coming out en juin 2017 sur les réseaux sociaux :
Un déferlement de haine sur les réseaux sociaux. La désignation de Bilal Hassani comme candidat français à l’Eurovision a provoqué de nombreux messages haineux et racistes sur les réseaux sociaux. Au point que, sur Twitter, le compte de l’association Urgence Homophobie a dénoncé les milliers de tweets insultants, discriminants ou menaçants en raison de son orientation et/ou de son apparence. Elle promet que ces propos ne resteront pas impunis. Des plaintes sont donc envisagées contre les auteurs de ces propos. « C’est une fierté pour moi de pouvoir représenter mon pays en étant 100 % moi-même malgré des gens qui ont pu me dire sur Internet ou autre que je ne représentai pas la France », a déclaré Bilal Hassani dans l’émission « 20h30 Le Dimanche » de Laurent Delahousse, diffusée dimanche 27 janvier.
Il est dans la vie comme il est sur la scène de @EurovisionF2 .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here